Gagnez vos places pour le festival country de Craponne-sur-Arzon

Au programme cette année : les groupes Calibre 12, Vandoliers et Skinny Jim and the Wildcats !

A quelle période le festival a-t-il lieu chaque année ?

Bravo !

Mais vous n'avez pas encore gagné ! Veuillez renseigner votre adresse mail, votre prénom et votre nom pour participer au jeu.

Un exercice XXL à St Maurice de Lignon pour les pompiers

C'est un dispositif composé de 60 pompiers, 20 véhicules dont 10 engins de lutte contre le feu, une équipe drone, tous sous le commandement du capitaine Pascal Reymond, qui a été déployé ce vendredi soir au niveau du sentier d’accès à la passerelle himalayenne, côté Saint-Maurice-de-Lignon. L’objectif : se préparer à un feu de forêt d’ampleur, s’il venait à se déclarer dans cette zone boisée escarpée.

photo

Une panne qui affecte la sécurité des écoles du Puy ?

Elle est en panne. Depuis plusieurs semaines, la voiture LAPI, pour "lecture automatisée des plaques d’immatriculation", ne circule plus dans les rues de la cité pavée. Le contrôle des véhicules en stationnement payant se fait donc davantage à pied par les agents de police municipale. Une mission qui empêche les policiers de réaliser d’autres tâches comme la surveillance des écoles par exemple.

Dans un contexte d’augmentation des violences en milieu scolaire, une panne prolongée du dispositif pourrait-elle poser un problème de sécurisation des écoles de la commune ? Réponse avec Stéphane Clabaux, conseiller délégué à la sécurité et aux commémorations de la ville.

La colère des blousons noirs

Dès demain, 15 avril, le contrôle technique pour les deux roues motorisés sera obligatoire en France. Selon le gouvernement, cette mesure devrait concerner environ quatre millions de véhicules. De quoi rallumer la mèche de la contestation, du coté de la fédération française des motards en colère (FFMC) , dont l'antenne locale a connu, ce samedi, son heure de gloire, à l'occasion du rassemblement de blousons noirs qu'elle organisait sur le Breuil, en signe de protestation. 

 

photo

Et si deux forcenés ouvraient le feu lors d'un spectacle à Espaly ?

C'est le scénario imaginé par la préfecture pour entrainer les forces de sécurité et de soins du département lors d'un exercice grandeur nature, ce mardi 13 janvier. Une scène qui fait froid dans le dos, mais qui permet surtout aux policiers, gendarmes, militaires, sapeurs-pompiers, urgentistes, ou services de préfecture et de gestion de crise de se préparer tous ensemble à l'éventualité d'une attaque. 

photo

Je renseigne ma commune de préférence :

  • Accès prioritaire à du contenu en lien avec cette commune
  • Peut être différente de votre lieu de travail
Valider