Saint-Geneys : bientôt le premier "Bouchon Auvergnat"

Par Aurore TREILLE , Mise à jour le 12/05/2024 à 06:00

Saint-Geneys-près-Saint-Paulien ou l'histoire d'un village qui ne se laisse pas transformer en cité dortoir... bien au contraire ! Depuis une dizaine d'années, c'est une vraie mutation qui s'opère.

Sous l'impulsion de ses habitants et commerçants, les animations et installations d'entreprises se multiplient. Après l'ouverture prochaine d'un grand espace bien être, c'est un nouveau projet qui verra le jour en 2025 : à l'issue de travaux d'envergure, une vieille bâtisse du centre-bourg se transformera en une auberge d'un autre genre...

Nous avons d'un côté le couple Bertrand, bien connu dans le village. Propriétaires du Château du Maréchal Fayolle où sont organisés des mariages grandioses et du salon de thé-décoration, Romain et Ludovic ont l'enthousiasme communicatif.

De l'autre, il y a le couple Jousserand : Éric est assistant plâtrier peintre, Élodie assistante maternelle. Les associés ont fait connaissance il y a une dizaine d'années.

Ils échangent, ils s'apprécient, une amitié nait. De rencontres en discussions, ils font un constat : l'offre de restauration est limitée à Saint-Geneys alors que les activités se multiplient. "Nous avions envie de proposer une offre de restauration, mais selon un nouveau concept. Nous ne voulions pas créer un énième gastro' ou semi-gastronomique." Avec une vieille maison en pierres et un peu d'imagination, le projet de l'auberge des Trois Petits Cochons vient d'émerger. 

"Saint-Geneys, c'est environ 300 habitants. Chaque jour d'activité, la population double. Les gens n'ont pas peur de faire 1 h 30 de route pour venir nous voir : Clermont, Ambert, Lyon, le Chambon-sur-Lignon, St-Etienne... Saint-Geneys-près-Saint-Paulien devient le lieu où il faut être pour trouver le bonheur."

"Ici, ça sera l'une des terrasses extérieures" expliquent les entrepreneurs
"Ici, ça sera l'une des terrasses extérieures" expliquent les entrepreneurs Photo par Aurore TREILLE

Un bouchon lyonnais... made in Auvergne

S'inspirant des célèbres Bouchons Lyonnais proposant des spécialités locales dans des assiettes garnies au cœur d'un cadre chaleureux, ils veulent créer un "Bouchon Auvergnat". Venir dans leur auberge sera une façon de remonter le temps et de changer d'univers.

La cuisine et les saveurs proposées seront celles des souvenirs des "plats de nos grands-mères" servis généreusement dans une vaisselle traditionnelle. Ils veulent revenir à l'essentiel autour de produits du terroir.

Le jeu d'équilibriste consistera à faire cohabiter convivialité, raffinement et accessibilité financière. Un cahier des charges sera établi et des cuisiniers pourront candidater pour devenir les gérants des lieux. L'investissement des quatre amis a pour but d'accompagner et d'encourager l'esprit d'entreprise de jeunes créateurs en proposant un cadre clé en main.

Les 4 entrepreneurs prêts pour une rénovation complète
Les 4 entrepreneurs prêts pour une rénovation complète Photo par Aurore TREILLE

300m² de produits locaux

Par ailleurs, les produits locaux dégustés pourront être achetés sur place dans l'espace d'épicerie fine dédié : "On veut que nos clients puissent continuer leur expérience gustative à la maison".

Le projet est d'envergure : ce sont près de 300 m² qui seront entièrement réhabilités, une reprise du bâtiment de A à Z. L'auberge proposera 100 places assises à l'intérieur, mais également à l'extérieur, sur l'une des terrasses de l'établissement. Elle pourra accueillir tant des séminaires d'entreprises que des grandes tablées familiales.

Pour la décoration, c'est Romain qui est aux commandes, le "Monsieur Déco" du groupe : tout un concept autour de l'univers des contes fleurira. Le nom même de l'auberge, "Les Trois petits Cochons", y fait référence : "Quand les gens viennent à St Geneys, beaucoup nous disent qu'ils se croient dans une histoire merveilleuse. L'auberge prolongera ce sentiment. Son nom fait autant référence à l'univers des contes qu'à celui de la gastronomie locale".

Future enseigne de l'auberge, créée par Agnès Deshors-Malfant
Future enseigne de l'auberge, créée par Agnès Deshors-Malfant Photo par Auberge des Trois Petits Cochons

Qu'en est-il de l'activité du Château du Maréchal Fayolle ?

En octobre 2025, le couple Bertrand cessera son activité d'organisation de mariages à St Geneys et ne la réalisera que dans son château de Chazelles, à St André de Chalencon.

Le château de St Geneys va changer de destination : "Le salon de thé existant va déménager dans l'actuelle salle de bal, en face du jardin à la Française. Il y aura 200 places assises à l'intérieur et autant à l'extérieur. Nous allons créer le plus grand salon de thé de France !"

"hors de question de garder tout cet espace pour nous"

Ludovic et Romain habitent le château mais "hors de question de garder tout cet espace pour nous". Ainsi, à l'ouverture du salon de thé en octobre 2025, d'autres activités feront leur apparition dans ce cadre hors du temps.

Actuellement, les lieux sont déjà en partie occupés par la boutique de prêt-à-porter "Les Cocottes" de Françoise Croze et la talentueuse "Mademoiselle Dentelles Création" avec ses robes de mariée. Une autre boutique de prêt-à-porter ouvrira dans un style différent, de même qu'une maroquinerie.

Pour le moment, les activités ne sont proposées que 6 mois par an : en octobre 2025, les différentes structures seront ouvertes à l'année.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire