Lou Pastre de la Neigre : brebis et éleveurs mis à l'honneur

Par MFi , Mise à jour le 13/05/2024 à 06:00

C'est à la Borie, hameau des hauteurs du Monastier-sur-Gazeille que se déroulait ce dimanche 12 mai la fête aux parfums de transhumance d'antan. Les vedettes du jour : les Noires du Velay, brebis brunes, du manteau de laine à la tête, avec une seule touche de blanc à la pointe de la queue.

Sitôt les portes de la bergerie du GAEC des Colchiques ouvertes, c'est une symphonie de bêlements qui s'est déployée dans le hameau de La Borie, avant de prendre la direction des verts pâturages. À la suite de la troupe brune, un cortège de centaines de marcheurs, accompagnant les brebis jusqu'au parc, puis poursuivant leur chemin sur plusieurs kilomètres supplémentaires. Une manière pour les randonneurs de s'immerger totalement dans l'environnement occupé par les ovins de la famille Bonnefoy, sur le plateau volcanique surplombant le village du Monastier-sur-Gazeille.

Promouvoir l'Agneau Noir du Velay

Après sept kilomètres à évoluer dans un cadre époustouflant avec vue privilégiée sur les sucs et monts environnants, les estomacs affamés ont pu se délecter d'un repas déclinant la viande d'agneau en terrines et grillades.

Pour parfaire les festivités, diverses animations étaient proposées au lieu-dit La Borie, allant du marché de producteurs et artisans locaux à la démonstration de tonte ou chiens de troupeau.

Didier Cathalan, animateur de l'association des producteurs d'Agneau Noir du Velay et technicien pour l'organisme de sélection auprès de la Chambre d'Agriculture nous explique l'objectif de l'événement : « On veut donner à voir au grand public la manière dont les éleveurs travaillent, et mettre en valeur la race, le territoire et le savoir-faire. »

Un travail collectif : une association et des éleveurs œuvrant pour que « les gens d'ici mangent de l'agneau d'ici »

Chaque année l'événement promouvant la race ovine autochtone se déploie dans l'un des vingt-cinq élevages d'Agneaux Noirs du Velay. Pour cette édition, c'est l'une des quatre exploitations monastéroises adhérentes qui accueille l'événement. Rémi Bonnefoy, associé à la tête du GAEC des Colchiques, reçoit pour la première fois Lou Pastre de la Neigre sur son exploitation.

« Nous avons 120 brebis, des vaches laitières aussi. L'idée c'est d'ouvrir notre bergerie aux visiteurs, de montrer notre élevage. »

À l'initiative de l'événement, il y a l'association des producteurs d'Agneau Noir du Velay. En place depuis 1995, elle a pour objectif de favoriser la commercialisation d''agneaux de la race, nés et abattus en Haute-Loire.

Didier Cathalan : « La Noire, si elle est là, ce n'est pas pour rien, il ne faut pas qu'elle disparaisse. On veut vraiment maintenir le savoir-faire lié à cet élevage, perpétuer ce qui est mis en place pour que ce ne soit pas perdu et mettre en avant des valeurs liées à l'authenticité et au terroir. »

Vous aimerez aussi