Le Lavoir de Langlade à Taulhac entame une transformation

, Mise à jour le 11/05/2024 à 13:30

Le lavoir de Langlade situé au cœur du quartier de Taulhac va bénéficier de travaux de rénovation. Les derniers travaux d’entretien de cet élément de patrimoine remontent aux années 1990. Le vendredi 3 mai dernier, Michel Chapuis, Maire du Puy-en-Velay, et ses élus se sont rendus sur le terrain à l’occasion du démarrage des travaux.

Au XIXe siècle, c’est ici que les femmes se regroupaient pour tenir couvige en compagnie des lavandières qui travaillaient au bassin, et des dentellières. Le lavoir était un lieu essentiel de la vie du village, un lieu de rencontre et d'échange. À une époque où ni la radio ni la télévision n'existaient, c'était LE lieu de diffusion d'informations.

Préserver le petit patrimoine

Faisant partie du petit patrimoine appelé aussi patrimoine vernaculaire, ce lavoir est alimenté par une source qui vient du plateau au dessus du Vieux Taulhac. Le petit patrimoine désigne ces objets concrets d’évocation du quotidien, qui nous renseigne sur l’histoire locale, les activités et la vie sociale à travers les siècles. Ils sont les jalons de l’histoire de quartier. Et ce patrimoine, quand il est partagé entre les habitants, crée et renforce ce sentiment d’appartenance à une histoire locale.

Installés au Puy en Velay, ce sont les Ateliers de Chanteloube qui s’occuperont de la restauration du bâti ancien. Le projet est de rénover le lavoir avec des techniques et matériaux d'origine, et "d’éliminer" des ajouts qui ont pu être non conforme à son identité.

Vous aimerez aussi